Rejoindre le comité

Komitee FR (overlay)
Par la présente, j'accepte que mon nom soit mentionné sur le site web.
S'abonnner à la newsletter
Par la présente, j'accepte les dispositions relatives à la protection des données.

Contribuer avec un testimonial

Testimonial FR (overlay)
Téléchargement de fichiers

Maximum file size: 10MB

Par la présente, j'accepte que mon témoignage apparaisse sur le site web et dans des publications imprimées.
S'abonnner à la newsletter
Par la présente, j'accepte les dispositions relatives à la protection des données.

Jeune & flexible

Moderniser notre prévoyance professionnelle

Lorsque la LPP a été créée, il était normal de travailler toute sa vie pour un employeur et cela à 100%. Aujourd’hui, c’est différent : on travaille à temps partiel, à temps plein. On change d’emploi et on évolue professionnellement. On prend des congés pour voyager, passer du temps en famille ou suivre des formations.

«65% des jeunes souhaitent travailler à temps partiel.»

Baromètre de la jeunesse 2020 du Credit Suisse

Jan, 26 ans, a trois emplois différents et gagne 30’000 francs par an par job. Il apprécie la diversité de ses trois activités professionnelles mais sa prévoyance professionnelle est actuellement insuffisante. Aujourd’hui, le seuil d’entrée et la déduction de coordination dans la LPP s’appliquent séparément à chaque emploi. Avec la réforme de la LPP, ses trois salaires seront additionnés. Concrètement, son salaire assuré passera de 12 825 francs actuellement à 72 000 francs et sa future rente LPP sera nettement plus élevée (19 872 francs au lieu de 4 360 francs).

Une prévoyance professionnelle sûre pour tous ceux qui veulent travailler de manière flexible.

La réforme de la LPP modernise et sécurise notre système de prévoyance à 3 piliers afin qu’il soit adapté à nos conditions de vie et de travail actuelles :

  • Grâce à l’abaissement du seuil d’entrée et de la déduction de coordination, les personnes travaillant à temps partiel et celles ayant plusieurs emplois épargnent également pour une rente LPP. Les employeurs paient au moins la moitié des cotisations.
  • Les cotisations LPP moins élevées pour les travailleurs de plus de 50 ans réduisent leur risque de se retrouver au chômage. Les chances de trouver un nouvel emploi à plus de 50 ans augmentent.
  • Le taux de conversion est adapté à l’espérance de vie. La majorité des actifs n’est pas touchée par cette mesure.

N’est-ce pas exactement ce que nous attendons d’un système de retraite moderne ? Une retraite sûre et la possibilité de travailler de manière flexible et d’organiser notre vie comme nous l’entendons ? C’est pourquoi notre prévoyance vieillesse doit évoluer avec son temps et être adaptée dès maintenant aux besoins de la société et de l’économie.

C’est pourquoi : OUI à la réforme de la LPP !

Plus d’info