Rejoindre le comité

Komitee FR (overlay)
Par la présente, j'accepte que mon nom soit mentionné sur le site web.
S'abonnner à la newsletter
Par la présente, j'accepte les dispositions relatives à la protection des données.

Contribuer avec un testimonial

Testimonial FR (overlay)
Téléchargement de fichiers

Maximum file size: 10MB

Par la présente, j'accepte que mon témoignage apparaisse sur le site web et dans des publications imprimées.
S'abonnner à la newsletter
Par la présente, j'accepte les dispositions relatives à la protection des données.

Familles & Temps partiel

Combler les lacunes de rente pour les temps partiels et les femmes.

Aujourd’hui, il existe des discriminations fâcheuses dans la prévoyance professionnelle. De nombreuses personnes travaillant à temps partiel ne reçoivent pas de rente LPP. De nombreuses personnes ayant plusieurs emplois ne reçoivent pas de rente LPP. De nombreux travailleurs ayant des bas salaires ne reçoivent pas de rente LPP. En 2022, plus d’1/3 des personnes actives travaillaient à temps partiel, la tendance est à la hausse. Ce sont surtout des femmes.

«Pour un salaire de 40’000 francs, le salaire assuré par la LPP s’élève à 32’000 francs avec la réforme contre 14’275 francs actuellement.»

Marie, 35 ans, a deux jeunes enfants. Depuis leurs naissances, elle a décidé de réduire son temps de travail à 60% dans l’école où elle enseigne. Son salaire est de 48 000 francs par an et sa rente LPP augmentera de 10% avec la réforme.

Une prévoyance professionnelle sûre – également pour les personnes travaillant à temps partiel, ayant plusieurs emplois et un faible revenu.

Avec la réforme de la LPP, les travailleurs à temps partiel et les personnes ayant des bas salaires épargnent également pour une rente LPP. Ce sont des travailleurs qui sont aujourd’hui mal assurés par la LPP. Une grande partie d’entre eux sont des femmes. Ils sont tous exposés à un risque élevé de pauvreté à la retraite. La réforme de la LPP permet de combler les lacunes des rentes pour ces personnes :

  • Abaissement du seuil d’accès à 19’845 francs contre 22’050 francs aujourd’hui. Ce qui est important, c’est que l’employeur paie aussi. Il verse au moins 50% des cotisations qui vont sur le compte LPP de l’assuré.
  • Modification du système de la déduction de coordination, qui passe d’un montant fixe de 25’725 francs à 20 % du salaire assuré par l’AVS. Cela a pour conséquence qu’une part beaucoup plus importante du salaire est assurée par la LPP pour les salaires les plus bas. Les rentes augmentent.
  • La génération transitoire des plus de 50 ans bénéficie d’un supplément de rente équitable, de sorte qu’elle n’a pas à craindre une baisse de ses rentes.

Grâce à ces mesures, environ 100’000 revenus supplémentaires seront d’un seul coup assurés obligatoirement dans le cadre de la LPP. La réforme de la LPP contribue ainsi également à réduire sensiblement le «Gender Pension Gap». Les femmes profitent à juste titre plus que la moyenne du supplément de rente, de la déduction de coordination et de l’abaissement du seuil d’entrée.

C’est pourquoi il faut dire OUI à la réforme de la LPP !

Plus d’info